PanierMon compte
   
jeudi
17
JUILLET
2014
20:00

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Quintettes romantiques allemands

Schumann Quartett
Martin Klett | Piano

Présentation

Le Quintette pour piano et cordes en mi bémol majeur, op. 44 de Schumann, charte du romantisme musical, est le premier grand chef-d’oeuvre conçu pour piano et quatuor à cordes. Après l’effort d’écriture qu’avait exigé la genèse des trois Quatuors, op. 41, le piano, associé à l’amour pour Clara, reprend ses droits et règne désormais sur toute la musique de Schumann. Concertante donc, mais aussi solidement charpentée, l’oeuvre reste un modèle de dynamisme et de fraîcheur non dépassé. Elle allie la rigueur du style du quatuor à la fantaisie imaginative de l’écriture pianistique de Schumann. Ce jalon lumineux dans l’histoire de la musique de chambre est pensé en quatre mouvements comme une marche en avant et suit une ligne de force qui mène au finale, où la longue élaboration du microcosme thématique arrive à maturité.

Une vingtaine d’années plus tard, Johannes Brahms compose son Quintette pour piano et cordes en fa mineur op. 34. La genèse de l’oeuvre – l’une des partitions les plus appréciées de son auteur – n’est pas simple : elle connaît plusieurs métamorphoses. L'oeuvre est d'abord projetée sous forme de quintette à cordes, mais est vite écartée car Brahms est mécontent des timbres. Brahms la transforme alors en Sonate pour Deux Pianos et la joue en public avec Tausig en avril 1864. C’est un échec. Ensuite, le chef d'orchestre Hermann Levi suggère à Brahms de remanier l'oeuvre pour quintette avec piano. Clara Schumann, enthousiasmée par la version originale, lui demande de suivre les conseils de Levi et de retravailler son oeuvre. Contrairement à ses habitudes, Brahms suit son conseil. Beaucoup considèrent que Brahms, avec cette oeuvre, atteint la plénitude de ses moyens.

Programme

  • Robert Schumann (1810 – 1856)
    Quintette pour piano et cordes en mi bémol majeur, op. 44 | 1842
    Allegro brillante
    In modo d'una marcia. Un poco largamente
    Scherzo (Molto vivace)
    Finale (Allegro ma non troppo)
  • Entracte

  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Quintette pour piano et cordes en fa mineur, op. 34 | 1864
    Allegro non troppo
    Andante, un poco adagio
    Scherzo (Allegro)
    Finale (Poco sostenuto, Allegro non troppo, Presto non troppo)