PanierMon compte
   
dimanche
20
JUILLET
2014
16:00

Adresse

Kiosque du Parc des Buttes Chaumont Rue Botzaris
75019 Paris

Le temps d’un souffle

Pierre Cussac | Accordéon et Bandonéon

Présentation

Ce concert nous propose de découvrir l’accordéon et son cousin le bandonéon dans un répertoire éclectique allant de la transcription baroque au tango argentin.

La première partie met à l’honneur des transcriptions de Jean-Sébastien Bach (Nun komm' der Heiden Heiland, BWV 659) et Jean-Philippe Rameau (Les Sauvages et L’Enharmonique), laissant à l’auditeur le soin d’apprécier la surprenante faculté d’adaptation de l’accordéon dans des oeuvres de l’époque baroque. 

Pierre Cussac nous invite ensuite à découvrir le mystique De Profundis, pièce originale pour accordéon de la compositrice tatare Sofia Gubaïdulina. 

La deuxième partie rend hommage aux musiques traditionnelles et met en scène le bandonéon dans des pièces d’Armando Baliotti (Trasnochando) et Aníbal Troilo (Sur) adaptées pour le fueye par le grand tanguero Nestor Marconi.

Des airs traditionnels bulgares, une Suite espagnole d’Anatoli Biloschizki et une improvisation autour d’un rag indien viendront compléter le programme de ce récital placé sous le signe de l’ouverture.

Programme

  • Jean-Sébastien Bach (1685 -1750)
    Nun komm' der Heiden Heiland, BWV 659 (transcription) | 1723
  • Jean-Philippe Rameau (1683 - 1764)
    Les Sauvages (transcription)
  • Jean-Philippe Rameau (1683 - 1764)
    L’Enharmonique (transcription)
  • Sofia Gubaidulina (Née en 1931)
    De Profundis | 1978
  • Kurt Weill (1900 – 1950)
    Youkali | 1935
  • Entracte

  • Traditionnel bulgare
    Airs
  • Armando Baliotti (1905 – 1982)
    Trasnochando (arrangement pour bandonéon par Nestor Marconi) | 1942
  • Aníbal Troilo (1914 – 1975)
    Sur (arrangement pour bandonéon par Nestor Marconi) | 1948
  • Anatoli Biloschizki (1950 – 1994)
    Suite n°3 « Espagnole » | 1992
    Intrada. Alboka
    Largo
    Andante con moto
    In modo di canto flamenco
    Allegro vivace
    Comodo, con calore e dolce
    Prestissimo
  • Anonyme
    Improvisation autour d’un rag indien