PanierMon compte
   
mercredi
23
JUILLET
2014
20:00

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Couleurs du XXe siècle

Raphaël Sévère | Clarinette
David Petrlik | Violon
Théo Fouchenneret | Piano

Présentation

Les trois musiciens nous plongent au cœur du XXe siècle en Russie, Autriche et Hongrie avec des pièces en trio et en solo. Les timbres s’allient, résonnent et s’entrechoquent dans un programme aux couleurs vives.

L'Histoire du soldat de Stravinsky est initialement un mélodrame avant que le compositeur décide d’en extraire en 1919 une Suite pour clarinette, violon et piano. D'inspiration faustienne, l'argument reprend un ancien conte russe : un soldat pauvre vend son âme (représentée par le violon) au diable contre un livre prédisant l'avenir.

Dans Domaines pour clarinette seule, œuvre phare du XXe siècle, Boulez s’écarte nettement de la disposition frontale classique en projetant le discours musical dans l’espace de la représentation scénique. Conçue en deux parties « Orignal » et « Miroir », la partition manie une forme intéressante d'écriture aléatoire puisqu'elle propose divers choix aux interprètes qui peuvent jouer les pages de l'œuvre dans un ordre qu'ils déterminent eux-mêmes… 

Anthèmes pour violon seul de Boulez est l'extension d'un fragment de la partie de violon d'...explosante-fixe..., œuvre conçue en 1972 en hommage à Stravinsky. La partition fait appel aux ressources du violon en multipliant la diversité des modes d'attaque de la corde et de l'archet.

C’est en 1935, peu avant sa mort, que Berg effectue une transcription de l’Adagio du Kammerkonzert, écrit initialement pour piano, violon et 13 instruments à vent. Elle est révélatrice de l’intense expressivité du compositeur.

Enfin, le trio Contrastes de Bartók est accueilli avec succès par le public du Carnegie Hall de New York en 1940 lorsqu’il est joué par le clarinettiste Goodman, le violoniste Szigeti et le compositeur au piano. On y perçoit de nombreuses références aux musiques folkloriques d'Europe de l'est (comme la czardas, une danse hongroise) ou aux rythmes bulgares dans le dernier mouvement. Particulièrement virtuose, ce trio comporte des cadences solos de la clarinette ou du violon, véritables morceaux de bravoure.

 

Programme

  • Igor Stravinsky (1882 – 1971)
    Suite de L'Histoire du Soldat | 1919
    1. Marche du soldat
    2. Le violon du soldat
    3. Petit concert
    4. Tango - Valse - Ragtime
    5. Danse du diable
  • Pierre Boulez (Né en 1925)
    Domaines pour clarinette seule | 1961 - 1968
  • Entracte

  • Pierre Boulez (Né en 1925)
    Anthèmes pour violon seul | 1991
  • Alban Berg (1885 – 1935)
    Kammerkonzert | 1935
  • Béla Bartók (1881 – 1945)
    Contrastes, Sz. 111 | 1938
    1. Verbunkos (Chant de recrutement)
    2. Pihenö (Repos)
    3. Sebes (Danse vive)