PanierMon compte
   
jeudi
24
JUILLET
2014
20:00

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Authenticité pianistique

Lorenzo Soulès | Piano

Présentation

Les œuvres de ce programme font preuve, chacune à sa manière, d’authenticité.

Hersant fait une sélection de poèmes japonais de Bashô dans son cycle Ephémères, sorte de journal de voyage. On y trouve des allusions à des musiques très diverses.

Le Catalogue d’oiseaux de Messiaen est l’entreprise la plus gigantesque du compositeur. Tous les chants sont rigoureusement authentiques. Le Merle Bleu de Messiaen, pièce exubérante et vive, est une pure marine musicale, symphonie de bleus, dont le paysage comprend uniquement falaises, vagues et ciel.

Le cycle Waldszenen (Scènes des bois), op. 82 de Schumann représente merveilleusement le romantisme allemand de la forêt. Dans le style simple et harmonieux qui lui est caractéristique, il décrit avec poésie une promenade faite de tableaux, où vogue un esprit d'enfant habituel dans sa musique.

Les Trois études, op. 18, très virtuoses, constituent le sommet de la période « révolutionnaire » de Bartók, où les rythmes et harmonies atteignent un point de rupture sans précédent dans l'œuvre du compositeur. Cette rupture avec la tonalité, l'harmonie et le phrasé rythmique traditionnels est notamment le reflet d'une période particulièrement tendue de l'Histoire de la Hongrie. Néanmoins, Bartók s'appuie toujours sur les musiques populaires, sans jamais renoncer aux élaborations rythmiques, harmoniques et formelles les plus rigoureuses.

Enfin, c’est avec Iberia qu’éclate le génie d’Albéniz. C’est un chef-d’œuvre de la littérature pianistique qui révèle la richesse de son écriture. Marqué par le folklore espagnol, il fait preuve d’innovations dans la technique pianistique et nous livre une oeuvre aux sonorités individualisées, aux couleurs diversifiées, à l’harmonie complexe et raffinée.

 

Programme

  • Philippe Hersant (Né en 1948)
    Éphémères pour piano seul (extrait) | 1993 – 2003
    13. Oiseau des silences
  • Olivier Messiaen (1908 – 1992)
    Catalogue d’oiseaux, Livre I (extrait) | 1956 – 1958
    Le Merle bleu
  • Robert Schumann (1810 – 1856)
    Waldszenen (Scènes des bois), op. 82 | 1849
    Eintritt (Entrée)
    Jäger auf der Lauer (Chasseur aux aguets)
    Einsame Blumen (Fleurs solitaires)
    Verrufene Stelle (Lieu maudit)
    Freundliche Landschaft (Paysage souriant)
    Herberge (À l'auberge)
    Vogel als Prophet (L’Oiseau prophète)
    Jagdlied (Chanson de chasse)
    Abschied (Adieu)
  • Entracte

  • Philippe Hersant (Né en 1948)
    Éphémères pour piano seul (extraits) | 1999 – 2003
    8. Lunes voilée
    5. Poissons blancs
  • Béla Bartók (1881 – 1945)
    Trois études, op. 18 | 1918
    Allegro molto
    Andante sostenuto
    Rubato – Tempo giusto
  • Isaac Albéniz (1860 – 1909)
    Livre I d’Iberia | 1905 – 1908
    Evocación
    El Puerto
    Corpus Christi en Sevilla