PanierMon compte
   
dimanche
20
JUILLET
2014
18:00

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Un clavier imaginaire

Raphaëlle Moreau | Violon
Edgar Moreau | Violoncelle

Présentation

Le duo violon-violoncelle est une formation peu connue du public. Pourtant, il a entièrement sa place dans le répertoire de la musique de chambre : certains compositeurs lui ont dédié de très belles pages et l’alliage des deux instruments forme une harmonie raffinée, comme une sorte de clavier imaginaire.

Ainsi, pour rester dans la thématique du Festival, le programme commence avec une transcription du dernier mouvement de la Suite n°7 en sol mineur, pour clavecin HWV 432 de Georg Friedrich Haendel dans un arrangement du compositeur et violoniste norvégien Johann Halvorsen. Elle mêle expression et virtuosité. 

Écrite à la mémoire de Claude Debussy, la Sonate en ut majeur de Maurice Ravel rélève d’un sens exceptionnel de la mélodie et d’une volonté architectonique sonore outrepassant la simple expression d’une sensibilité.

Œuvre tour à tour mélancolique et virtuose, le Duo, op. 7 de Zoltán Kodály est composé au moment de la déclaration de guerre de 1914. Le violoncelle se voit confier des tâches habituellement assumées par le clavier accompagnateur. Kodály propose une fusion insolite des deux instruments : l’un connu pour sa virtuosité et son éclat, l’autre pour l’intensité de son jeu et sa mélancolie naturelle. Tous les ingrédients sont rassemblés pour offrir une des partitions les plus originales écrites pour cette formation peu courante. 

Enfin, Porque Llorax de Philippe Hersant est une pièce écrite sur une ancienne mélodie juive séfarade. Cette dernière est énoncée, sous divers éclairages, par le violon ou le violoncelle. L'œuvre a été créée en 2012 à la Synagogue d'Obernai en Alsace par Geneviève Laurenceau et Victor Julien-Laferrière. C'est une commande du Festival d'Obernai

Programme

  • Georg Friedrich Haendel (1685 – 1759)
    Passacaille de la Suite n°7 en sol mineur HWV 432 (transcription par Johann Halvorsen) | 1893
  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    Sonate en ut majeur | 1920 - 1922
    Allegro
    Très vif
    Lent
    Vif
  • Zoltán Kodály (1882 – 1967)
    Duo, op. 7 | 1914
    Allegro serioso, ma non troppo
    Adagio
    Maestoso e largamente, ma non troppo lento
  • Philippe Hersant (Né en 1948)
    Porque Llorax | 2012