PanierMon compte
   
samedi
18
JUILLET
2015
20:00

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Une palette infinie de couleurs

Opus 333

Présentation

Formation atypique et ô combien envoûtante, le quatuor de saxhorn Opus 333 n’a de cesse de surprendre et de ravir ses auditeurs. Ces quatre virtuoses aiment à faire découvrir l’étendue des possibilités de leur formation inédite en soulignant les qualités parfois méconnues de leur instrument. Ils allient avec finesse le lyrisme chaleureux du saxhorn à son cuivre étincelant et profitent de sa palette infinie de couleurs pour s’approprier la puissance du répertoire romantique et les sonorités nouvelles du langage contemporain.

Articulé autour de la création et de la transcription pour quatuor de saxhorns, Opus 333 nous plonge tout d’abord dans le répertoire italien du XVIIe siècle avec une Passacaglio de Marini. Puis il interprète le répertoire pour piano à travers la Suite Américaine, op. 98b d’Antonín Dvořák, composée entre 1894 et 1895 alors que ce dernier était directeur du conservatoire de New York. Au fil des 5 mouvements tout en contrastes, le compositeur tchèque s'inspire des mélodies populaires des Etats-Unis du XIXe siècle, réinventant une « musique classique américaine », à l'instar de sa Symphonie du Nouveau Monde et du Quatuor op. 12, dit « Américain ». 

C'est la voix chaude du saxhorn qui résonne ensuite dans le recueil des Trois chansons de Charles d'Orléans, mis en musique par Claude Debussy.

Enfin, place à la création originale pour quatuor de saxhorns ! La pièce Logos et Phonê d’Alexandros Markeas, explore la spatialisation et l’utilisation quasi vocale de l’instrument. Ce concert est également l’occasion pour Opus 333 de proposer en première mondiale une création de Claude Barthelemy (ancien directeur musical de l’Orchestre National de Jazz).

Programme

  • Biagio Marini (1594 – 1663)
    Passacaglio | 1829
  • Antonín Dvořák (1841 – 1904)
    Suite Américaine, op. 98b (transcription de Jean Daufresne) | 1894 – 1895
    Molto vivace
    Allegro
    Moderato (alla Pollacca)
    Andante
    Allegro
  • Alexandros Markeas (1965)
    Logos et Phonê | 2013
  • Claude Debussy (1862 – 1918)
    Trois chansons de Charles d'Orléans (transcription de Corentin Morvan) | 1898 – 1908
    Dieu! qu'il la fait bon regarder!
    Quand j'ay ouy le tabourin
    Yver, vous n'estes qu'un vilain
  • Claude Barthelemy (Né en 1956)
    241 | Création 2015