PanierMon compte
   
samedi
23
JUILLET
2016
20:00

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Un esprit de modernité

Quatuor Van Kuijk

Présentation

Toutes les œuvres de ce programme se démarquent par leur esprit de modernité.

Dans le Quatuor n°19 en do majeur, K. 465 (dernier des six quatuors dédiés à Haydn), Mozart commence par une étonnante introduction qui lui a valu son titre « Les Dissonances ». Très difficile à comprendre pour le public de l’époque, certains ont même proposé de corriger harmoniquement les premières mesures. La modernité de cette pièce vient surtout de son langage ainsi que de son inspiration mélodique qui se situe ici à son plus haut niveau, dans chacun des quatre mouvements.

Kurtag s’impose comme l’une des figures majeures de la musique hongroise après la Seconde Guerre mondiale. Influencé par l’écriture de Bartók, il se montre particulièrement sensible au détail, dans sa simplicité et son autonomie, illustrant son goût pour les pièces brèves. Les Six Moments musicaux sont des pièces de caractère qui peignent, l’espace d’un moment, une atmosphère privilégiée. Elles font preuve de modernité par une approche très narrative et virtuose, du point de vue instrumental.

Le Quatuor en fa majeur, op. 35 de Ravel, œuvre de jeunesse, porte déjà l’empreinte d’une personnalité affirmée. Nous y retrouvons les parfums d’une Espagne sensuelle et d’autres influences populaires. Le compositeur adopte ici une forme cyclique souple et fait preuve d’une incroyable liberté d’invention par un style subtil et expressif.

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791)
    Quatuor n°19 en do majeur « Les dissonances », K. 465 | 1785
    Adagio – Allegro
    Andante cantabile
    Menuetto et Trio (Allegro)
    Allegro
  • György Kurtág (Né en 1926)
    Six Moments musicaux | 1999 – 2005
    Invocatio (un fragment)
    Footfalls (mintha valaki jönne…)
    Capriccio
    In memoriam György Sebök
    ...Rappel des oiseaux... [étude pour les harmoniques]
    Les Adieux [à la manière de Janáček]
  • Entracte

  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    Quatuor en fa majeur, op. 35 | 1902 – 1903
    Allegro moderato
    Assez vif – Très rythmé
    Très lent
    Vif et agité