PanierMon compte
   
samedi
08
JUILLET
2017
20:00
Réserver

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Une formation fascinante

Quatuor Abegg

Présentation

Le quatuor avec piano apparaît dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Le clavier, longtemps cantonné à un rôle de basse continue, devient soliste accompagné par les cordes, notamment grâce aux compositeurs Schobert et J. C. Bach. C'est avec Mozart et Schubert que le genre évolue et devient une formation de musique de chambre à part entière. Au XIXe siècle, elle est particulièrement prisée et explorée, notamment par les compositeurs parmi les plus emblématiques de l’époque romantique : Brahms, Schumann, Mendelssohn, Dvorak, Fauré, Chausson…

Pièce maîtresse du répertoire, le Quatuor n°1 en sol mineur pour piano et cordes, op. 25 de Brahms se constitue de quatre mouvements très variés : écriture thématique complexe dans le premier mouvement, poésie intime et mystère dans l’Intermezzo, lied effusé se transformant en marche militaire fanfaronne dans l’Andante con moto, le Finale est un véritable chef-d’œuvre aux couleurs tziganes, proposant une alternance d’humeurs contrastées, une profusion thématique, un agencement général défiant les règles classiques et un rythme endiablé…

Le Quatuor n°1 en ut mineur pour piano et cordes, op. 15 de Fauré doit encore certaines de ses lignes à la grande tradition romantique. Il frappe par la beauté des thèmes et la souple fermeté du style. Ce quatuor, « musique nourrie de tant de sève, débordante de vie et de chaleur communicative », selon les mots justes de Marguerite Long, est du vivant de Fauré l’une de ses œuvres les plus connues, et l’une de celles qu’il joue le plus souvent en public.

Au début du XXe siècle, le quatuor avec piano se fait de plus en plus rare ; on en compte toutefois quelques-uns dignes d'intérêt, notamment ceux d’Enesco, Turina, Martinů, Milhaud…

Le Quatuor Abegg contribue aujourd’hui à sa manière à l’évolution de la formation. En effet,  il crée mondialement des œuvres de compositeurs vivants dont It rings a bell de Beffa ou encore Aristophanes on the ground de Zavaro, interprété au cœur de ce programme.

Programme

  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Quatuor n°1 en sol mineur pour piano et cordes, op. 25 | 1861
    Allegro
    Intermezzo (Allegro ma non troppo) – Trio (Animato)
    Andante con moto
    Rondo alla Zingarese (Presto)
  • Entracte

  • Pascal Zavaro (Né en 1959)
    Aristophanes on the ground | 2016
  • Gabriel Fauré (1845 – 1924)
    Quatuor n°1 en ut mineur pour piano et cordes, op. 15 | 1876 – 1879 ; 1883
    Allegro molto moderato
    Scherzo (Allegro vivo)
    Adagio
    Allegro molto