PanierMon compte
   
dimanche
09
JUILLET
2017
18:00
La billetterie de ce concert n'est pas ouverte.

Adresse

Cour de Guise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Emprunts

Ekaterina Valiulina | Violon
Ingmar Lazar | Piano

Présentation

En 1784, Wolfgang Amadeus Mozart compose sa Sonate n°32 en si bémol majeur pour violon et piano, K. 454 à l’intention de la grande violoniste italienne Regina Strinasacchi, qui en assure la première exécution avec le compositeur au piano. Cette œuvre ouvre la trilogie de ses trois dernières sonates qu’il compose pour cette formation. Elle fait preuve d’une grande richesse d’écriture et d’un parfait équilibre entre les deux instruments.

Thierry Escaich est, comme le fut Mozart, un très grand admirateur de la musique baroque. Le compositeur français, actuellement l’un des plus appréciés de sa génération à travers le monde, s’en inspire régulièrement. Jeux de doubles, qui est un miroir à la Gavotte et ses six doubles de Jean-Philippe Rameau et qui en reprend le thème, ainsi que Nun komm, faisant référence à la célèbre cantate de Johann Sebastian Bach, en sont de parfaits exemples.

Claude Debussy souhaite également rendre hommage aux compositeurs baroques français avec ses Six sonates pour divers instruments qu’il ne peut malheureusement achever à cause de sa mort survenue en 1918. Il en compose trois, la Sonate pour violon et piano étant la dernière et également son ultime œuvre majeure. D’une inspiration riche de fantaisie et d’un langage dramatique inhabituel, elle est conçue avec la finesse, la transparence et ce parfait équilibre entre les instruments que l’on retrouve dans toute la production du compositeur.

Quant à la Sonate n°2 en sol majeur, op. 13 d’Edvard Grieg qui est injustement peu jouée de nos jours, il s’agit d’une œuvre tragique avec des touches de naïveté et de tendresse, et dont le caractère nationaliste en fait une des œuvres les plus norvégiennes du répertoire. 

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791)
    Sonate n°32 en si bémol majeur pour violon et piano, K. 454 | 1784
    Largo – Allegro
    Andante
    Allegretto
  • Thierry Escaich (Né en 1965)
    Jeux de doubles pour piano seul | 2001
  • Thierry Escaich (Né en 1965)
    Nun komm pour violon seul | 2001
  • Entracte

  • Claude Debussy (1862 – 1918)
    Sonate pour violon et piano | 1916 – 1917
    Allegro vivo
    Intermède (Fantasque et léger)
    Finale (Très animé)
  • Edvard Grieg (1843 – 1907)
    Sonate n°2 en sol majeur, op. 13 | 1867
    Lento doloroso – Allegro vivace
    Allegretto tranquillo
    Allegro animato