PanierMon compte
   

100 minutes de musique en hommage à Dutilleux

Mercredi 20 Juillet 2016 à 20h
Cour de Guise, Archives nationales

Henri Dutilleux, l’un des plus grands compositeurs français du XXe siècle, aurait eu 100 ans le 26 janvier 2016. En 2004, il a accepté de devenir le Président d’Honneur de Jeunes Talents : nous souhaitons fêter dignement son centenaire.

Depuis 2009, nous proposons traditionnellement à un compositeur vivant d’être le « compositeur invité » de notre festival. A défaut de pouvoir inviter Henri Dutilleux en 2016 comme nous l’avions espéré, nous souhaitons lui rendre hommage en lui consacrant une soirée exceptionnelle. Pour l’occasion, six talentueux musiciens et cinq compositeurs prometteurs se réunissent pour interpréter 100 minutes de musique en hommage aux 100 ans d’Henri Dutilleux.

Henri Dutilleux a toujours développé une réelle curiosité pour les jeunes créateurs issus d'horizons les plus divers. Ainsi, dans une première partie, cinq jeunes compositeurs proposent une création d’une durée de 10 minutes, l’hommage pouvant prendre la forme qu’ils veulent en fonction de ce qu’Henri Dutilleux (le personnage, son œuvre, son parcours…) leur évoque. La formation ne leur a pas été imposée mais ils ont eu à choisir un minimum de 4 instruments sur les 6 proposés pour composer leur pièce.

Nous vous invitons à voter pour la création que vous préférez. Ce « Prix du public » permettra au lauréat d’écrire à nouveau pour une formation au choix dans la saison Jeunes Talents 2016-2017.

L’autre partie de concert est consacrée à l’interprétation des œuvres du compositeur. Entre musique vocale, pièces pour piano seul et la quasi-totalité de sa musique de chambre pour vents et piano, nous laissons ainsi résonner la mémoire d’Henri Dutilleux à travers sa musique si subtile et raffinée…

Programme du concert

Première partie — Créations

Deuxième partie — Œuvres de Dutilleux


Henri Dutilleux (1916 – 2013)
Choral, Cadence et Fugato pour trombone et piano | 1950

Henri Dutilleux (1916 – 2013)
Sarabande et cortège pour basson et piano | 1942

Henri Dutilleux (1916 – 2013)
Sonate pour hautbois et piano | 1947

Henri Dutilleux (1916 – 2013)
Sonatine pour flûte et piano | 1943

Henri Dutilleux (1916 – 2013)
Au gré des ondes pour piano seul | 1946

Henri Dutilleux (1916 – 2013)
4 Mélodies (extraits) | 1941 – 1942
Féérie au clair de lune sur un poème de Raymond Genty
Regards sur l'infini sur un poème d’Anna de Noailles


Le mot des interprètes

Cette soirée sera interprétée par Anna Besson (flûte), Marie-Laure Garnier (soprano), Augustin Gorisse (hautbois), Louise Lapierre (basson), Charlie Maussion (trombone), Vincent Mussat (piano) et Guillaume Sigier (piano) tous marqués par ce grand homme.


« Henri Dutilleux est un compositeur majeur du XXe siècle, il nous tient à cœur de lui rendre hommage en jouant ces pièces assez méconnues du grand public.

Les quatre œuvres pour instruments à vent et piano, écrites entre 1942 et 1950 à la demande de Claude Delvincourt, directeur du Conservatoire de Paris, ont des rôles prépondérants dans nos répertoires respectifs ; en effet, la destination de morceaux de concours a emmené Dutilleux à aller plus loin que ses prédécesseurs dans la recherche de virtuosité sur ces instruments, en repoussant les limites d'ambitus et en employant de nouveaux modes de jeu, par exemple.

Pourtant, il serait très injuste de considérer ces pièces comme simples morceaux de concours, tant leur écriture empreinte de style néoclassique révèle déjà le langage de l'œuvre de Dutilleux, et notamment des œuvres orchestrales plus tardives. C'est pourquoi nous sommes enchantés de faire découvrir cette facette du compositeur avec ces courtes sonates rarement jouées en dehors de nos études musicales, et surtout rarement regroupées au sein d'un même concert.

D'autre part, à l'heure où l'innovation - tant dans les projets portés par les artistes qu'à travers la création en elle-même - est au cœur de notre démarche d'artiste, quoi de plus normal pour de jeunes interprètes que de travailler et créer des pièces de jeunes compositeurs ?

La chance de pouvoir travailler une œuvre avec son créateur est d'autant plus gratifiante que ce travail peut se révéler à double-sens : l'artiste, à travers sa démarche de rendre l'œuvre sienne, donne au compositeur de nouvelles pistes de travail et permet à la création de demeurer en éveil.

»C'est pourquoi nous sommes honorés et ravis d'être aujourd'hui, grâce à l'association Jeunes Talents, les acteurs d'un partenariat avec ces jeunes et non moins talentueux compositeurs.