PanierMon compte
   
retour >

Justin Taylor

Clavecin

Justin Taylor commence à 11 ans l’étude du clavecin avec Françoise Marmin au CRR d’Angers, peu après avoir débuté le piano. L’intérêt qu’il porte aux deux instruments, tout comme un souci de cohérence historique, le conduit à les étudier en parallèle.

Après un DEM de clavecin à Angers, il entre en 2011 à l’unanimité au CNSMD de Paris dans la classe d’Olivier Baumont et de Blandine Rannou. Justin bénéficie des conseils de Françoise Lengellé, Bob van Asperen, Ketil Haugsand, ou encore Pierre Hantaï et Skip Sempé au cours d’une master-classe à la Villa Médicis à Rome. Récompensé en 2013 par une Licence mention très bien à l’unanimité, il poursuit ses études en Master. En parallèle de ce parcours de claveciniste, sa passion pour le piano le conduit à intégrer la classe de Roger Muraro au CNSMD de Paris en 2013, où il a été admis à l’unanimité.

En tant que claveciniste, Justin s’est produit avec Patrick Cohën-Akénine et son orchestre, Les 24 violons du Roi, (co-production CMBV / Royal College de Londres), en récital à l’Hôtel de Soubise à Paris lors de la saison Jeunes Talents et à la Cité de la Musique lors de l’intégrale Bach, ou encore avec Vincent Dumestre et Marc Mauillon dans le cadre d’une résidence jeunes artistes à Santander (Espagne). Il a également eu l’occasion de se produire au MA Festival de Bruges (Belgique), au Early Music Festival d’Utrecht (Pays-Bas) ou encore lors du Festival Anacréon à Angers avec l’ensemble Arts Libres, ensemble avec lequel il a remporté un 2e prix au Concours international de San Ginesio (Italie).

Justin aura également l’occasion de se produire en soliste l’année prochaine, en récital (Festival Les Rendez-vous de Rochebonne, Musée Cognacq-Jay à Paris…) ou en concerto avec l’orchestre du CNSMDP de Paris (Concerto pour clavecin et pianoforte de C.P.E. Bach). S’intéressant aussi aux aspects plus théoriques de la musique, Justin est également titulaire d’un premier prix d’analyse supérieure au CNSMD de Paris.

Pour compléter et enrichir son approche des claviers, Justin va débuter le pianoforte. La possibilité de pouvoir en effet jouer sur ces trois claviers lui permettra d’interpréter un répertoire allant du XVIIe siècle à l’époque contemporaine.

Photo © Jean-Baptiste Millot

Biographie mise à jour le 08/02/2017.