PanierMon compte
   
samedi
14
JUIN
2014
18:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Phrases courtes, phrases longues

Louise Salmona | Violon
Florian Puddu | Piano

Présentation

D'entrée de jeu, le ton de la Sonatine en la mineur de Schubert est donné. Six notes déclamées qui s'arrêtent brusquement : une phrase coupée au milieu de son élan.

Subito, de Lustoslawski, entre en matière de la même façon ; un grand élan aussitôt interrompu. Subito, c'est une suite d'interventions brèves et rapides, certes rythmiques, mais d'un lyrisme poignant, aux accents slaves prononcés. Une œuvre extrêmement courte, « subite » ; à peine cinq minutes pour décrire un monde. 

Courtes également, les mélodies de Prokofiev, originellement pour voix et piano, nous racontent cinq histoires sans paroles. L'âme slave est encore une fois à l'honneur, au travers d'atmosphères imagées, comme des paysages de rêve. Cinq pièces brèves, aux phrases pourtant souvent longues, lyriques, et déchirantes. 

Enfin, la Première Sonate de Fauré, aux phrases si longues et si intenses qu'elles semblent sans fin. Certainement un paroxysme de lyrisme dans la musique de chambre de Fauré. 

Phrases courtes, phrases longues, mais toujours placées sous l'égide du lyrisme, qu'il soit interrompu ou qu'il ne veuille jamais s'achever.

Programme

  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Sonatine n°2 en la mineur, op. 137, D. 385 | 1816
    Allegro moderato
    Andante
    Menuetto
    Allegro
  • Witold Lutoslawski (1913 – 1994)
    Subito | 1992
  • Sergueï Prokofiev (1891 – 1953)
    Cinq Mélodies op. 35 bis | 1920
    Andante
    Lento, ma non troppo
    Animato, ma non allegro
    Allegretto leggero e scherzando
    Andante non troppo
  • Gabriel Fauré (1845 – 1924)
    Sonate n°1 en la majeur, op. 13 | 1875-76
    Allegro molto
    Andante
    Scherzo (Allegro vivo)
    Finale (Allegro quasi presto)