PanierMon compte
   
samedi
22
JUIN
2013
18:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Musique et nostalgie

Paolo Rigutto | Piano

Présentation

De la douceur d'un vague à l'âme à l'exil douloureux, d'un regard amer sur sa propre vie à l'admiration sans bornes de ses prédécesseurs, la nostalgie et le regret semblent avoir été de puissantes sources d'inspiration pour Brahms et Chopin. On sent tout d'abord les angoisses de Chopin dans le Scherzo, op. 39, où le martèlement d'octaves initial se fond avec les images d'une révolution polonaise, où le second thème en forme de choral, d'abord rassurant, se fait alors sombre et où une coda féroce semble emporter tout sur son passage. Le Nocturne op. 9 n°3 apparaît alors comme plus léger. A l'indication Allegretto il joint celle de Scherzando et apporte comme un sourire à ce vague à l'âme.

Les Trois Intermezzi op. 117 de Brahms ne laissent pas de place à l'espoir. Pièces intimes, douloureuses et résignées, ce sont le travail d'un compositeur à son crépuscule qui, après avoir songé à poser sa plume, nous offre une œuvre absolue, où le regret et l'amertume sont magnifiés. Œuvre de jeunesse de Brahms, la Sonate op. 5 est fortement marquée par Beethoven, et surtout par un Beethoven orchestral, avec de nombreuses références à sa Cinquième symphonie. C’est une œuvre mûre, originale : à la structure en quatre mouvements d’une sonate, Brahms insère un intermezzo avec pour en-tête Rückblick (Regard en arrière) et dont le contenu n’est autre que le « fantôme » du second mouvement, minorisé et assorti d’un roulement de marche funèbre…
Paolo Rigutto vous propose également de découvrir la création d’une jeune compositrice : Trois miniatures pour piano seul d’Elisabeth Angot.

Programme

  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Trois miniatures pour piano seul (création) | 2013
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Trois Intermezzi, op. 117 1. Intermezzo en mi bémol majeur (Andante moderato)
    2. Intermezzo en si bémol mineur (Andante non troppo e con molta espressione)
    3. Intermezzo en ut dièse mineur (Andante con moto)
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Nocturne n°3 en si majeur, op. 9 (Allegretto)
    Scherzo en ut dièse mineur, op. 39 (Presto con fuoco)
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Sonate en fa mineur, op. 5 Allegro maestoso
    Andante espressivo
    Scherzo
    Intermezzo
    Finale