PanierMon compte
   
mercredi
25
SEPTEMBRE
2013
20:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

L’école russe de piano

Fanny Azzuro | Piano

Présentation

« La musique vient du coeur et ne parle qu’au coeur ; elle est amour ! La sœur de la Musique est la Poésie et sa mère est le Chagrin. » Rachmaninov, 1932

A la fin du XIXe siècle, la Russie salue la naissance d’une génération de jeunes compositeurs talentueux fortement marqués par le courant romantique. Rachmaninov et Prokofiev font partie de ce mouvement que l’on a appelé l’école russe. Mais loin de tout académisme, chacun a su développer son propre style.

La Sonate n°6 en la majeur, op. 82 de Prokofiev est directement liée à l’imminence du conflit mondial, Richter la décrit ainsi : « Je fus frappé par l’extraordinaire clarté de style, et la perfection de construction de cette musique. Je n’avais jamais rien entendu de semblable. »

La pièce Variations sur un thème de Corelli de Rachmaninov est sans conteste la plus populaire et la plus réussie de ses œuvres pianistiques : variété et qualité des idées, densité et laconisme. Elle est sa dernière pièce importante pour piano.

Kapustin, compositeur ukrainien, s’inscrit également dans la lignée russe. Si le langage harmonique des Variations op. 41 appartient à celui du jazz, l’architecture et la conception purement pianistique sont « classiques ». Cela donne ainsi une sorte de mélange entre Rachmaninov – la plénitude sonore –, Chopin – les rubans mélodiques –, Scriabine – le « délire » harmonique – et Erroll Garner ou Chick Corea pour l’aspect jazzy et le toucher, ou encore Stravinski…

Programme

  • Sergueï Rachmaninov (1873 – 1943)
    Variations sur un thème de Corelli, op. 42 | 1931
  • Nikolaï Kapustin (Né en 1937)
    Variations, op. 41 | 1984
  • Sergueï Prokofiev (1891 – 1953)
    Sonate n°6 en la majeur, op. 82 | 1939
    Allegro moderato
    Allegretto
    Tempo di valzer lentissimo
    Vivace