PanierMon compte
   
mercredi
12
FÉVRIER
2014
20:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Entre volupté et violence

Michalis Boliakis | Piano

Présentation

Le piano : instrument à cordes ou instrument percussif ? Comment les grands compositeurs ont-ils pu concilier ces deux définitions possibles pour les exploiter pleinement ?

Ligeti, Janacek, Szymanowski et Chopin ont mis en œuvre à la fois le potentiel lyrique et onctueux de la texture pianistique et son aspect percussif et brillant. Leur musique prouve même que ces deux éléments sont indissociables : le son voluptueux, la résonance enveloppante du piano pourraient, par un effet de débordement, se transformer en accents féroces et agressifs, en cris insolents.
C’est la ligne fine et instable entre ces deux modes de jeu qui est à l’origine de l’idée de ce récital.

Programme

  • Leoš Janáček (1854 – 1928)
    Sonate en mi bémol mineur « 1er octobre 1905 » | 1905
    Con moto (Pressentiment)
    Adagio (La mort)
  • Karol Szymanowski (1882 – 1937)
    Masques, op. 34 (extrait) | 1915 - 1916
    Schéhérazade
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Berceuse en ré bémol majeur, op. 57 | 1844
    Scherzo n°2 en si bémol mineur, op. 31 | 1837
  • György Ligeti (1923 – 2006)
    Musica Ricercata (extrait) | 1951-1953
    Sostenuto/Misurato, stringendo poco a poco sin al prestissimo
  • György Ligeti (1923 – 2006)
    Études pour piano, premier livre (extraits) | 1985
    Cordes à vide
  • Leoš Janáček (1854 – 1928)
    In the Mists | 1912
    Andante
    Molto adagio
    Andantino
    Presto
  • Karol Szymanowski (1882 – 1937)
    Mazurkas op. 50 (extraits) | 1924-25
    Mazurka n°2 (Allegramente)
    Mazurka n°13 (Moderato)
    Mazurka n°6 (Vivace)
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Polonaise Héroïque en la bémol majeur, op. 53 | 1842