PanierMon compte
   
samedi
15
NOVEMBRE
2014
18:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

L'âme slave

Quatuor Syrma

Présentation

La musique de ces trois compositeurs, parfois nostalgique, parfois passionnée, parfois implacable, rassemble toutes les caractéristiques de la musique slave : une âme tourmentée, mais forte et décidée face à la fatalité.

C’est en 1923 que Leoš Janáček écrit son premier quatuor à cordes, le Quatuor n°1 « La Sonate à Kreuzer », alors âgé de soixante-neuf ans. Inspiré de la nouvelle de Tolstoï, le compositeur aborde ce quatuor comme un quatuor sans paroles, un drame psychologique où chaque instrument peut être une voix, devenir un personnage doué d’expression, capable de suivre la prosodie du langage le plus direct, de la plainte amoureuse au cri. Janáček s’intéresse au folklore de son pays au point d’en parcourir les campagnes en quête de chants ou de danses populaires moraves : on trouve continuellement ces influences dans sa musique.

Viktor Kalabis est l'un des plus importants compositeurs tchèques de la seconde moitié du XXe siècle. Il est admirateur de la culture française, enthousiasmé par le Stravinsky russe et français, ainsi que par l'éthique bartokienne. Il se fait également le promoteur de l'œuvre de Bohuslav Martinů, compositeur tchèque lui aussi, à laquelle il consacre une part de sa vie (Président de la Fondation Bohuslav Martinů). Le Quatuor n°6, op. 68 lui est dédié, enraciné dans la culture et le folklore tchèques.

Dans le célèbre Quatuor n°12 en fa majeur B. 179, op. 96 « Américain » d’Antonín Dvořák, ce n'est pas seulement l'Amérique qui est évoquée, mais également l'Europe centrale. En effet, Dvořák introduit dans son langage musical des éléments du folklore de Bohème ou de Moravie, évoquant ainsi la nature et la culture tchèque slave. On retrouve également dans ce quatuor des éléments américains, comme par exemple l'évocation du gospel.

Programme

  • Leoš Janáček (1854 – 1928)
    Quatuor n°1 « La Sonate à Kreuzer » | 1923
    Adagio – Con moto
    Con moto
    Con moto – Vivo – Andante
    Con moto (Adagio) – Più mosso
  • Viktor Kalabis (1923 – 2006)
    Quatuor n°6, op. 68, « In memory of Bohuslav Martinů » | 1987 – 1988
    Allegro
    Andante
    Allegro vivo
  • Entracte

  • Antonín Dvořák (1841 – 1904)
    Quatuor n°12 en fa majeur B. 179, op. 96 « Américain » | 1893
    Lento
    Molto vivace
    Finale (Vivace ma non troppo)