PanierMon compte
   
samedi
06
DÉCEMBRE
2014
18:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Une expression ardente

Shuichi Okada | Violon
Cédric Robin | Alto
Noé Natorp | Violoncelle
Thibault Lebrun | Piano

Présentation

En 1796, Beethoven séjourne en été à Berlin et compose un Quintette pour piano, clarinette, hautbois, cor et basson en mi bémol majeur op. 16 qu'il dédie au Prince régnant de Schwarzenberg. Il décide de l’arranger sans délai pour un quatuor avec piano. Ainsi, le Quatuor en mi bémol majeur, op. 16 de Beethoven se situe dans la descendance de l’Ecole de Manheim. Beethoven y oppose les voix à la manière d'un concerto de chambre pour piano et mêle fougue, lyrisme, légèreté.

Ebauché en 1856 et achevé en 1875, le Quatuor n°3 en ut mineur, op. 60 de Brahms est une de ses œuvres de musique de chambre les plus marquantes. Marqué au fer rouge par sa passion pour Clara Schumann (partagée ou non), les allusions et citations à celle-ci dans l’œuvre du compositeur sont fréquentes. Ce quatuor en est le parfait exemple.

Le premier mouvement, Allegro non troppo, ouvre l’œuvre sur une octave seule suivie de la citation du thème de CLARA utilisé par Schumann dans sa Symphonie n°4, op. 120. Le troisième mouvement, Andante en mi majeur, propose une longue rêverie considérée par beaucoup comme LA déclaration d’amour de Brahms à Clara. Les second et quatrième mouvements, gardent le ton du premier mouvement rempli de drame.

Schnittke est un grand admirateur de la musique de Malher. Ainsi, il compose son Quatuor d'après les fragments du Quatuor en la mineur, seule pièce de musique de chambre instrumentale que l'on ait conservée de Malher.

Programme

  • Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)
    Quatuor en mi bémol majeur, op. 16 | 1796
    Grave – Allegro ma non troppo
    Andante cantabile
    Rondo: Allegro ma non troppo
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Quatuor n°3 en ut mineur, op. 60 | 1856 – 1875
    Allegro non troppo
    Scherzo (Allegro)
    Andante
    Allegro comodo
  • Alfred Schnittke (1934 – 1998)
    Quatuor | 1988