PanierMon compte
   
mercredi
30
AVRIL
2014
12:30

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

La poésie amoureuse

Eugénie De Padirac | Soprano
Isabelle Savigny | Soprano
Romain Falik | Théorbe

Présentation

Les trois musiciens nous proposent un programme tout en poésie avec des textes mis en musique par des compositeurs italiens, anglais et français des XVIe et XVIIe siècles. Émerveillement, passion, jalousie, douleur, impatience et désir sont autant d’états auxquels nous confronte l’amour depuis toujours. Ainsi, la musique et la poésie s’unissent pour les dépeindre au détour d’un air de cour, au cœur d’un madrigal, au fil d’une ou plusieurs voix… Trombocino est un compositeur italien du milieu de la Renaissance surtout connu pour ses frottoles, forme poético-musicale prédominante et la plus importante avant l'apparition du madrigal. Compositeur et luthiste anglais, Dowland est réputé pour ses pièces pour luth et ses lute songs. Flow my tears est l’air le plus connu du compositeur. Les œuvres de Monteverdi, essentiellement vocales, se situent à la charnière de la Renaissance et de la musique baroque. Considéré comme l'un des créateurs de l'opéra et comme l'auteur du premier chef d'œuvre du genre, il est également le dernier grand représentant de l'école italienne du madrigal. Membre de la chapelle du cardinal de Guise puis de celle d'Henri IV, enfin surintendant de la musique du roi, Guédron est en partie responsable de l'avènement de la monodie en France. Formé par Lully avec les meilleurs instrumentistes des Vingt-quatre Violons du Roi, Le Camus est un violoniste, compositeur, et théorbiste français. Il compte parmi les maîtres de l’air sérieux montrant une écriture soignée, une sensibilité envers le texte poétique et un langage harmonique souvent italianisant. Strozzi étudie la composition auprès de Cavalli, et se trouve rapidement associée comme chanteuse et compositrice à l'Accademia degli Incogniti fondée par Loredano. Elle compose de nombreuses œuvres vocales comprenant des madrigaux et surtout des arias et des cantates. Enfin, Kapsberger, compositeur germano-italien est l’un des principaux compositeurs pour théorbe et également l'un des plus novateurs. Il a contribué pour beaucoup à l'évolution de cet instrument.

Programme

  • Bartolomeo Tromboncino (1470 – 1535)
    Poi che volse la mia stella Isabelle Savigny, soprano – Romain Falik, théorbe
  • John Dowland (1563 – 1626)
    Flow my Tears Eugénie de Padirac, soprano – Romain Falik, théorbe
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Vêpres à la Vierge (extrait) Pulchra es
    Eugénie de Padirac, Isabelle Savigny, sopranos – Romain Falik, théorbe
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Le couronnement de Poppée (extrait) Pur ti miro
    Eugénie de Padirac, Isabelle Savigny, sopranos – Romain Falik, théorbe
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Lumi potete piangere Eugénie de Padirac, Isabelle Savigny, sopranos – Romain Falik, théorbe
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Zefiro torna Eugénie de Padirac, Isabelle Savigny, sopranos – Romain Falik, théorbe
  • Pierre Guédron (1570 – 1620)
    Cessez mortels de soupirer
    Adorable princesse
    Isabelle Savigny, soprano – Romain Falik, théorbe
  • Sébastien Le Camus (1610 – 1677)
    Laissez durer la nuit
    Pleurez, pleurez mes yeux
    Eugénie de Padirac, soprano – Romain Falik, théorbe
  • Barbara Strozzi (1619 – 1677)
    Che si puo fare Eugénie de Padirac, soprano – Romain Falik, théorbe
  • Barbara Strozzi (1619 – 1677)
    L’Eraclito Amoroso
  • Johann Hieronymus Kapsberger (1581 – 1651)
    Toccata VII Romain Falik, théorbe