PanierMon compte
   
jeudi
29
JANVIER
2015
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Impossibles voyages

Duo Grange - De Rancourt

Présentation

À travers les œuvres des deux grands compositeurs de lieder Schubert et Wolf, ce programme invite le spectateur à s'immerger dans un sujet récurrent dans le romantisme germanique : le voyage, qu'il soit synonyme d'exotisme inaccessible et fantasmé, comme chez Goethe, ou simplement l'occasion d'évoquer l'impossibilité, pour l'artiste, de trouver enfin le lieu qui apaisera ses angoisses.

Chez Schubert, cette interrogation donne lieu au personnage du « Wanderer », voyageur égaré, aspirant éternellement à un ailleurs. Pour Wolf, elle prendra tour à tour la forme d'une évocation nostalgique, de portraits de personnages incarnant le dépaysement absolu.

Nous découvrirons également l’univers de Berg à travers sa version de Kennst du das Land et celui d’Escaich à travers sa mélodie Paris.

C'est ce voyage intérieur, impossible, multiple, que Marion Grange et Ambroise de Rancourt nous proposent de découvrir…

Programme

  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Kennst du das Land (Connais-tu le pays) D. 321 sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe | 1815
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Die Schöne Müllerin (La Belle Meunière) D. 795 sur des poèmes de Wilhelm Müller (extrait) | 1823
    Wohin? (Vers où?)
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Wandrers Nachtlied (Chant de nuit du voyageur) D. 224 sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe | 1815
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Die gefangenen Sänger (Les Chanteurs captifs) D. 712 sur un poème de August Wilhelm Schlegel | 1821
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Der Wanderer an den Mond (Le Voyageur à la lune) D. 870 sur un poème de Johann Gabriel Seidl | 1826
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Gretchen am Spinnrade (Marguerite au rouet) D. 118 sur un poème Johann Wolfgang von Goethe | 1814
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Nachtzauber (Féérie nocturne) sur un poème de Joseph von Eichendorff
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Wandrers Nachtlied (Chant de nuit du voyageur) D. 768 sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe | 1822
  • Franz Schreker (1878 – 1934)
    Wohl fühl ich wie das Leben rinnt (Je sens qu’approche la fin de vie) n°3, op. 4 sur un poème de Theodor Storm | vers 1899
  • Thierry Escaich (Né en 1965)
    Paris sur un poème de Stéphane Héaume | 2013
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Wandrers Nachtlied (Chant de nuit du voyageur) sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Mignon IV Kennst du das Land (Connais-tu le pays) sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Die Spinnerin (La fileuse) sur un poème de Friedrich Rückert
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Wie soll ich fröhlich sein (Comment pourrais je me réjouir) sur un poème de Paul Heyse
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Die Zigeunerin (La Tzigane) sur un poème de Joseph von Eichendorff
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Im Frühling (Au printemps) sur un poème de Eduard Mörike