PanierMon compte
   
jeudi
05
NOVEMBRE
2015
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Chefs-d’œuvre du piano

Manami Iida | Piano

Présentation

La Sonate n°47 en si mineur, Hob XVI. 32 de Haydn est incontestablement un chef-d’œuvre pianistique. Elle est remarquable par la perfection de son écriture, sa concentration formelle et son emportement fiévreux qui culmine dans l’étonnant Presto. Son témoignage intense de passion romantique est d’autant plus surprenant que sa date de composition se situe en pleine période galante.

Nous pourrons ensuite entendre en exclusivité une création du jeune compositeur Tetsuya Sugimoto, un chef-d’œuvre à découvrir ?

Ce sont les Nocturnes qui, parmi toutes les œuvres de Chopin, ont le plus contribué à développer la célébrité du compositeur. Le Nocturne n°1, op. 48 est l’un des plus longs et des plus dramatiques. Véritable « journal intime » du compositeur, la partition semble exprimer une douleur infinie s’épanchant par épisodes distincts.

De son admiration sans bornes pour son gendre Wagner, Liszt réalise la très célèbre transcription Isoldens Liebestod. Particulièrement fidèle à l'original, Liszt use de toutes les ressources et ingéniosités du piano pour restituer la complexité des enchevêtrements polyphoniques de la partition orchestrale.

Monumentale, la Sonate en si mineur de Liszt constitue un point de repère dans l’histoire de la musique du XIXe siècle, en même temps qu’elle résume à elle seule le génie de Liszt. Elle se situe à une période-charnière de sa vie créatrice : la pensée prend manifestement le pas sur la virtuosité en nous laissant une sorte de poème symphonique pour piano.

Programme

  • Joseph Haydn (1732 – 1809)
    Sonate n°47 en si mineur, Hob XVI :32 | 1776
    Allegro moderato
    Menuetto
    Finale (Presto)
  • Tetsuya Sugimoto (Né en 1986)
    Romance sans paroles | 2015, création
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Nocturne n°1 en ut mineur, op. 48 (Lento) | 1841
  • Richard Wagner (1813 – 1883)
    Tristan und Isolde (extrait, transcription par Franz Liszt) | 1857 – 1859
    Isoldens Liebestod
  • Franz Liszt (1811 – 1886)
    Sonate en si mineur | 1852 – 1853