PanierMon compte
   
samedi
26
MARS
2016
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Influences populaires

Quatuor Akilone

Présentation

Nous oublions souvent que même les plus grands compositeurs de la musique dite classique puisent leur inspiration dans les musiques populaires qui les entourent.

Franz Schubert, digne représentant d'une tradition viennoise très ancrée à l'époque, reprend des ländler, des valses, avec toujours un certain raffinement typiquement autrichien. Son Quatuor à cordes n° 12 en ut mineur, D. 703 « Quartettsatz » est d’une grande richesse musicale. Il nous plonge dans un univers tragique, valorisé par une extrême finesse dans les jeux sonores.

Antonín Dvořák puise fréquemment son inspiration dans le folklore de son pays natal. Ses Cyprès sont des petits bijoux de lyrisme et de rythmes puisés dans les racines de la musique populaire tchèque. Ce sont initialement des lieder retranscrits par Dvořák lui-même pour quatuor à cordes.

C’est en France que le voyage se poursuit, avec le Quatuor à cordes de Roger Boutry et ses rythmes entraînants.

Enfin, dans le Quatuor en fa majeur, op. 35 de Maurice Ravel, nous savourons les odeurs et les couleurs d'une Espagne sensuelle revisitée par le compositeur, avec des pointes d'influences asiatiques et orientales, mais toujours dans une fluidité et une élégance très française.

Programme

  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Quatuor à cordes n° 12 en ut mineur, D. 703 « Quartettsatz » | 1820
  • Antonín Dvořák (1841 – 1904)
    Les Cyprès (extraits) | 1895
  • Roger Boutry (Né en 1932)
    Quatuor à cordes | 2015
  • Entracte

  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    Quatuor en fa majeur, op. 35 | 1902 – 1903
    Allegro moderato
    Assez vif, très rythmé
    Très lent
    Vif et agité