PanierMon compte
   
jeudi
07
AVRIL
2016
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Résonances françaises

Pauline Chenais | Piano

Présentation

Axé autour d’une pièce du compositeur français Henri Dutilleux intitulée Le jeu des contraires, ce programme évoque avec justesse toute la richesse de notre patrimoine musical. De 1728 à 1988, il nous emmène sur la trace de trois compositeurs qui ont chacun marqué leur époque.

La Suite en La, tirée des Nouvelles Suites de Pièces de Clavecin, représente le sommet de la musique pour clavier de Jean-Philippe Rameau. Elle réunit sept danses traditionnelles. On y entend une grande richesse harmonique : équivoques entre mode majeur et mineur, enchaînements d’accords audacieux, emprunts à des tonalités éloignées, marches harmoniques… L’allusion au luth est très présente, notamment dans la Sarabande et la Gavotte, danse comportant un thème et six doubles à la virtuosité grandissante.

Au sujet de ses futures compositions pour piano, Dutilleux a dit : « C’est un piano que je veux sensuel, mais ce n’est pas un piano romantique ; je voudrais que ce soit un piano diamantaire ». Ce souhait a été entièrement réalisé avec son prélude Le jeu des contraires où les sons ciselés mettent superbement en valeur le piano.

Sommet pianistique de la littérature de Ravel, Gaspard de la nuit est l’une des plus belles pages pour piano du XXe siècle. Inspiré par trois poèmes d’Aloysius Bertrand, le compositeur s’est plu à dissimuler sa personnalité derrière celle du poète. 

Programme

  • Jean-Philippe Rameau (1683 – 1764)
    Nouvelles Suites de Pièces de clavecin, Suite en la | publié en 1728
    Allemande
    Courante
    Sarabande
    Les Trois Mains
    Fanfarinette
    La Triomphante
    Gavotte et Doubles de la Gavotte
  • Henri Dutilleux (1916 – 2013)
    Trois Préludes (extrait) | 1988
    Le jeu des contraires
  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    Gaspard de la nuit | 1908
    Ondine
    Le Gibet
    Scarbo