PanierMon compte
   
mercredi
13
AVRIL
2016
20:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Le piano-orchestre

Duo Y'voir

Présentation

Au XIXe siècle, il était courant de transcrire des œuvres orchestrales pour la formation piano quatre mains. On trouve ainsi de nombreuses transcriptions réalisées par les compositeurs eux-mêmes. C’est le cas des Hébrides, op. 26 de Mendelssohn, sorte de carte postale musicale d'une excursion écossaise. Elle relève, selon le musicologue Marc Vignal, d'« une vision impressionniste avant la lettre » et constitue « le premier grand tableau marin de la musique romantique ». Cette œuvre fait écho à La Mer de Debussy, transcrite elle aussi pour quatre mains par le compositeur lui-même. La pièce, créée en 1905, n'est pas très bien reçue - en raison certainement d'une mauvaise exécution - mais s'est imposée au fil du temps comme une œuvre orchestrale majeure. A l'inverse, La Chauve-souris de Johann Strauss, roi de la valse, est un grand succès. A la fois inspirée par la musique d’Offenbach pour sa gaieté parisienne, l’opérette est aussi un hymne à Vienne et les thèmes forment un véritable recueil d'airs populaires. Composée initialement pour piano solo avant d'être transcrite pour orchestre à cordes, on retrouve dans la suite Holberg, op. 40 un hommage aux suites baroques de Bach (contemporain de l'écrivain danois Holberg) mais aussi des accents folkloriques chers à Grieg.

La Sinfonietta op. 49, comme la plus grande partie de la musique de Kapustin, est profondément inspirée par le jazz. Le compositeur, grâce à des harmonies colorées et une fabuleuse énergie rythmique, émule avec brillance le swing du jazz.  

Programme

  • Nikolaï Kapustin (Né en 1937)
    Sinfonietta, op. 49 (transcription, extraits) | 1986
    1. Allegro
    2. Larghetto
  • Felix Mendelssohn (1809 – 1847)
    Les Hébrides, op. 26 (transcription) | 1830 – 1832
  • Claude Debussy (1862 – 1918)
    La Mer (transcription) | 1903 – 1905
    De l'aube à midi sur la mer
    Le jeu des vagues
    Le dialogue du vent et de la mer
  • Entracte

  • Edvard Grieg (1843 – 1907)
    Au temps de Holberg, op. 40 (transcription) | 1884
    Praeludium
    Sarabande
    Gavotte
    Air
    Rigaudon
  • Johann Strauss II (1825 – 1899)
    Ouverture de La Chauve-Souris (transcription) | 1874