PanierMon compte
   
samedi
30
AVRIL
2016
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Clair-obscur

Trio César Franck

Présentation

Achevé au printemps 1944, le Trio n°2 en mi mineur, op. 67 naît d’une double tragédie, nationale et personnelle. Après plusieurs années d’une guerre brutale, la Russie est à bout de forces. C’est précisément à cette époque que Chostakovitch perd son ami Ivan Sollertinsky, excellent musicographe, brillant linguiste et orateur plein d’esprit. Le compositeur décide de lui dédier son Trio n°2, auquel il travaille depuis décembre, s’inscrivant ainsi dans la tradition russe du trio avec piano élégiaque. De mécanique inexorable, il reprend un thème juif populaire dans ce contexte sombre et pesant.

Le Trio n°1 en si majeur, op. 8 de Brahms, quant à lui, fut esquissé vers la fin de 1853 et composé à Hanovre en 1854, lors des années « Sturm und Drang » du musicien, marquées notamment par son amitié avec Schumann. Œuvre de jeunesse (la première de musique de chambre dans la production brahmsienne), elle fut remaniée trente-sept ans plus tard sur les conseils d’Eduard Hanslick. Loin de s’en tenir à des retouches de détail, le compositeur a parfois réécrit des sections complètes, remplacé des thèmes et modifié des développements entiers. Ainsi transformée, pleinement maîtrisée, certainement mieux équilibrée, l’œuvre a néanmoins conservé une certaine ardeur juvénile et cette imprégnation de poésie fantastique caractérisant le Brahms hambourgeois.

Programme

  • Dmitri Chostakovitch (1906 – 1975)
    Trio n°2 en mi mineur, op. 67 | 1944
    Andante – Moderato
    Allegro non troppo
    Largo
    Allegretto
  • Entracte

  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Trio n°1 en si majeur, op. 8 (seconde version) | 1891
    Allegro con brio
    Scherzo (Allegro molto)
    Adagio
    Allegro