PanierMon compte
   
samedi
25
JUIN
2016
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Aimer à perdre la raison

Enguerrand De Hys | Ténor
Elodie Roudet | Clarinette
Paul Beynet | Piano

Présentation

Le XXe siècle succède à un XIXe  siècle glorieux ayant élevé le langage tonal à son paroxysme. Cet état des lieux d’époque laisse place à un terrain fertile que l’on pourrait définir comme étant celui de l’expérimentation, mais aussi celui du mélange des genres. Cela permet notamment à la musique de variété de prendre un certain essor mais aussi de savoir avoisiner la frontière de la musique classique, avec laquelle elle cohabite en réalité depuis le XVIIe siècle.

L’un des dénominateurs communs à ces deux mondes est la poésie. Un exemple parmi tant d’autres : Louis Aragon a été mis en musique par Francis Poulenc mais aussi par Jean Ferrat. Fort de ces constats, la frontière qui délimite la musique classique de la musique de variété semble au bout du compte bien mince…

Ce programme est construit autour d’une thématique qui, à toute époque, a fait couler autant d’encre que de larmes : l’amour. Par le biais de poèmes et de livrets somptueux, les musiciens tentent de mettre le doigt sur une frontière possible/impossible entre musique savante et musique populaire, par le biais de transcriptions et de transpositions de tout genre, aussi osées que surprenantes, aux couleurs du XXe siècle... « L’amour et la musique peuvent tout, tout hormis n’être pas » Hélène Grimaud

Programme

  • Jean Ferrat (1930 – 2010)
    Aimer à perdre la raison sur un poème de Louis Aragon | 1971
  • Isabelle Aboulker (Née en 1938)
    Je t’aime sur un poème d’Isabelle Aboulker | 2003
  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791)
    La Clemenza di Tito sur un livret de Caterino Mazzolà (extrait) | 1791
    Parto, Parto (Acte I, Sesto)
  • Jean Ferrat (1930 – 2010)
    Que serai-je sans toi ? sur un poème de Louis Aragon | 1964
  • Gaetano Donizetti (1797 – 1848)
    L’Elisir d’amore sur un livret de Felice Romani (extrait) | 1832
    Una furtiva lagrima (Acte II, Nemorino)
  • Giuseppe Verdi (1813 – 1901)
    La Forza del destino sur un livret de Francesco Maria Piave | 1862
    Ouverture, solo de clarinette (Acte III)
  • Entracte

  • Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
    Cantate Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit (Le temps de Dieu est le meilleur des temps), BWV 106 (extrait) | 1707
    In deine Hände efehl ich meinen Geist
  • Barbara (1930 – 1997)
    Parce que je t’aime sur un poème de Barbara | 1967
  • Giacomo Puccini (1858 – 1924)
    Tosca sur un livret de Luigi Illica et Guiseppe Giacosa | 1898 – 1899
    E lucevan le stelle (Acte III, Cavaradossi)
  • Michel Legrand (Né en 1932)
    La valse des Lilas sur un poème d’Eddy Marnay | 1955
  • Jules Massenet (1842 – 1912)
    Expressions lyriques (extrait) | 1902 – 1912
    La dernière lettre de Werther à Charlotte sur un texte de Roger de Gontaut-Biron
  • Ernest Chausson (1855 – 1899)
    Chanson perpétuelle sur un poème de Charles Cros | 1898
  • Jean Ferrat (1930 – 2010)
    Aimer à perdre la raison sur un poème de Louis Aragon | 1971