PanierMon compte
   
jeudi
01
DÉCEMBRE
2016
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Diagonales de la modernité

Jean-Paul Gasparian | Piano

Présentation

Ce programme donne à entendre quelques grandes étapes de la modernité musicale, depuis le cœur du romantisme jusqu’à nos jours, en passant par le moment décisif des premières années du XXe siècle - moment que peuvent contempler les spectateurs du Petit Palais, dans le domaine de la peinture.

Les œuvres de Liszt et Chopin déploient les grandes passions contradictoires de l’âme humaine : on y voit le mysticisme de La Vallée des Larmes de Gustave Doré, et la profondeur tragique d’Ugolin de Carpeaux – sculpture inspirée, justement, par la Divine Comédie de Dante.

La Sonate de Prokofiev, audacieuse dans son classicisme même, fait jaillir une multiplicité chatoyante de couleurs, d’évocations et d’affects (en résonance immédiate avec l’atmosphère mystérieuse et fantastique des tableaux symbolistes), portée par l’énergie caractéristique du compositeur : tendue, percussive, presque géométrique, aux contrastes violemment exacerbés. Quant à Incises, il s’agit bien sûr de rendre hommage à Pierre Boulez, récemment disparu, et qui demeure une figure musicale majeure de notre temps.

Programme

  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Fantaisie en fa mineur, op. 49 | 1841
  • Franz Liszt (1811 – 1886)
    Après une lecture du Dante (Fantasia quasi sonata) | 1849
  • Pierre Boulez (1925 – 2016)
    Incises | 2001
  • Sergueï Prokofiev (1891 – 1953)
    Sonate n°2 en ré mineur, op. 14 | 1912
    Allegro non troppo
    Allegro moderato
    Andante
    Vivace