PanierMon compte
   
jeudi
15
DÉCEMBRE
2016
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Le ciel était trop bleu

Duo Perbost - Ambroselli

Présentation

Le ciel était trop bleu est un roman musical racontant la vie d'une femme, de ses premiers émois jusqu'à l'accomplissement de ses rêves, de ses illusions jusqu'à la folie. Cette histoire, librement inspirée du roman Une Vie de Guy de Maupassant, est racontée par deux musiciennes : une pianiste et une soprano. Celles-ci allient avec intelligence et finesse des extraits du roman de Maupassant, qu’elles nous content, avec des mélodies qui viennent illustrer les événements dramaturgiques, émotionnels et psychologiques. Elles nous livrent une histoire simple, touchante et poétique : une sorte de petit opéra !

Programme

  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Frühling übers Jahr (Le printemps toute l’année) sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe | ca 1875
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    8 Lieder und Gesänge, op. 57 sur des poèmes de Georg Friedrich Daumer (extrait) | 1871
  • Gabriel Fauré (1845 – 1924)
    La Bonne Chanson, op. 61 sur des poèmes de Paul Verlaine (extraits) | 1892 – 1894
    Puisque l'aube grandit
    J'ai presque peur en vérité
  • Claude Debussy (1862 – 1918)
    Ariettes oubliées sur des poèmes de Paul Verlaine (extrait) | 1885 – 1887
    C'est l'extase langoureuse
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Ein Stündlein wohl vor Tag (Une petite heure avant le jour) sur un poème d’Eduard Mörike
  • Claude Debussy (1862 – 1918)
    Ariettes oubliées sur des poèmes de Paul Verlaine (extrait) | 1885 – 1887
    Spleen
  • Reynaldo Hahn (1874 – 1947)
    Dans la nuit sur un poème de Jean Moréas | 1921
  • Francis Poulenc (1899 – 1963)
    Banalités sur des poèmes de Guillaume Apollinaire (extrait) | 1940
    Sanglots
  • Richard Strauss (1864 – 1949)
    6 Lieder, op. 37 (extrait) | 1898
    Meinem Kinde (A mon enfant) sur un poème de Gustav Falke
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Gretchen am Spinnrade (Marguerite au rouet) D. 118 sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe | 1814
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    8 Lieder und Gesänge, op. 57 sur des poèmes de Georg Friedrich Daumer (extrait) | 1871
    Ach, wende diesen Blick (Ah, détourne ce regard)
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Italienisches Liederbuch sur des poèmes anonymes traduits par Paul Heyse (extrait) | 1890 ; 1891 ; 1896
    Verschling der Abgrund meines Liebsten Hütte (Que la maison de mon amant l'engloutisse)
  • Edvard Grieg (1843 – 1907)
    Seks Sange, op. 48 (extrait) | 1884 – 1888
    Zur Rosenzeit (Au temps de roses) sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe