PanierMon compte
   
samedi
07
JANVIER
2017
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Quintettes au cœur du romantisme allemand

Bogdan Sydorenko | Clarinette
Aya Kono | Violon
Diana Mykhalevych | Violon
Ieva Sruogyté | Alto
Polina Streltsova | Violoncelle

Présentation

De tous les ouvrages de musique de chambre de Weber, le Quintette, op. 34 est l’un des plus joués. C’est lors d’un séjour à Munich en 1811, tandis qu’il parcourait l’Europe comme pianiste et comme chef d’orchestre, que Weber avait rencontré Heinrich Bärmann, clarinettiste solo de la Cour et virtuose de son instrument. C’est à son intention que fut écrit le Quintette, achevé quatre ans plus tard. L’instrument à vent, aux ébats solistes, chante comme un oiseau dans la forêt : gazouillis chromatiques, bavardages en trilles, phrases mélodiques expressives, autant de chants joyeux pour une promenade enchanteresse.

Le chaleureux Quintette, op. 115 de Brahms fut composé rapidement, en même temps que le Trio op. 114, au cours du printemps et de l’été 1891 à Bad Ischl. Ses quatre mouvements font preuve d’un sens de l’architecture lucide et consommé. Le premier mouvement, d’une atmosphère mélodique très prenante, est écrit dans la forme sonate. L’Adagio, de forme lied ternaire, nous expose un véritable « chant d’amour ».  Le troisième  mouvement est presque fantastique avec les frémissements et les incertitudes de la clarinette frottée aux cordes. Le Finale est constitué d’un thème assorti de variations dans le style d’un Rondo avec une coda. Ce Quintette déploie ainsi ses ondulations sans pathétisme, avec une infinie tendresse et beaucoup d’espoir. La voix de la clarinette s'enroule mélancoliquement comme une berceuse contemplative, sans la moindre révolte. On peut y entendre une sorte de journal intime.

Programme

  • Carl Maria von Weber (1786 – 1826)
    Quintette pour clarinette et cordes en si bémol majeur, op. 34 | 1811 – 1815
    Allegro
    Fantasia (Adagio ma non troppo)
    Menuetto (Capriccio presto)
    Rondo (Allegro giocoso)
  • Entracte

  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, op. 115 | 1891
    Allegro
    Adagio
    Andantino
    Con moto