PanierMon compte
   
Samedi
14
AVRIL
2018
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Musiques éternelles

Ensemble Ouranos

Présentation

Impressionniste, figuraliste, minimaliste ou encore au service d’une narration, la musique s’est toujours inscrite dans une époque ou un courant propre à chaque compositeur. Mais à l’image de Tamino dans l’opéra La Flûte enchantée, K. 621 de Mozart, l’auditeur se rend compte que, comme dans la quête de la sagesse, rien n’est aussi simple qu’il n’y paraît. Malgré tout, certaines pièces gardent un côté intemporel, s'affichant sous un nouveau jour lorsqu’on les éclaire sous un prisme temporel différent. Dans ce programme, l’Ensemble Ouranos a souhaité mettre en exergue cette pluridimensionnalité de la musique. Que ce soit sous la plume de Dvořák mêlant le folklore traditionnel à la vision d’un monde nouveau, de Beffa travaillant cette cellule souche de la musique qu’est le rythme, de Ravel remettant au goût du jour les anciennes formes de danses, toute partition mérite d’être accueillie à la fois comme symbole ancré dans une certaine temporalité, et comme témoin des profondes mutations de cet art…

Ce concert est organisé en partenariat avec le Concours International de Musique de Chambre de Lyon.

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791)
    La Flûte enchantée, K. 620 sur un livret d'Emanuel Schikaneder (extrait, arrangement) | 1791
    Ouverture
  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    Le Tombeau de Couperin (arrangement) | 1914 – 1917
    Prélude
    Fugue
    Menuet
    Rigaudon
  • Karol Beffa (Né en 1973)
    Five o'clock | 2015
    Avec swing
    Très pop
    Déhanché
    Mysterioso
  • Antonín Dvořák (1841 – 1904)
    Quatuor à cordes n°12 en fa majeur « Américain », op. 96 (arrangement par David Walter) | 1893
    Allegro ma non troppo
    Lento
    Molto vivace
    Finale (Vivace ma non troppo)