PanierMon compte
   
Jeudi
19
AVRIL
2018
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Couleurs françaises

Aiko Okamura | Violon
Célia Oneto Bensaid | Piano

Présentation

La formation du duo violon-piano a inspiré de nombreux compositeurs de toutes nationalités, mais c'est la vision des compositeurs français sur cette formation qui demeure le fil rouge de ce programme, sur trois siècles.

C'est avec l'emblématique Sonate de César Franck (compositeur belge, mais naturalisé français en 1870) que ce concert s'ouvre. Œuvre cyclique, à l'architecture travaillée avec de nombreux thèmes, c'est une pièce caractéristique du compositeur. Les rôles des deux instruments sont très équilibrés et traités comme deux parties égales et très exigeantes. Elle est dédiée au violoniste belge Eugène Ysaÿe, qui la crée en 1886 avec la pianiste Marie-Léontine Bordes-Pène.

Ce concert se poursuit avec la Sonate de Francis Poulenc, composée à la mémoire de Federico Garcia Lorca. Poulenc confesse avoir eu du mal à composer cette sonate et l'a fait en grande partie grâce à l'insistance de son amie, la violoniste Ginette Neveu. Il décrit son travail ainsi : « Le monstre est au point, je vais commencer la réalisation. Ce n'est pas mal, je crois, et en tout cas fort différent de la sempiternelle ligne de violon-mélodie des sonates françaises du XIXe siècle. (...) Le violon prima donna sur piano arpège, me fait vomir ».

Enfin, pour terminer, c’est la jeune compositrice Camille Pépin qui est mise à l'honneur avec sa pièce Indra composée en hommage à Lili Boulanger. Une fois encore, les deux instruments sont traités à parts égales et cette pièce très rythmique permet de montrer une grande virtuosité des interprètes.

Programme

  • César Franck (1822 – 1890)
    Sonate en la majeur | 1886
    Allegretto ben moderato
    Allegro
    Recitativo - Fantasia (Ben moderato)
    Allegretto poco mosso
  • Francis Poulenc (1899 – 1963)
    Sonate pour violon et piano | 1942 – 1943
    Allegro con fuoco
    Intermezzo
    Presto tragico
  • Camille Pépin (Née en 1990)
    Indra | 2017