PanierMon compte
   
jeudi
18
JANVIER
2018
12:30
Réserver

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

A fiery flame, a flaming fire

Trio Metral

Présentation

Joseph Haydn, père de la symphonie, passe le flambeau au jeune Félix Mendelssohn, un surdoué, animé dès sa naissance par l'irrépressible tempo du scherzo fantasque. Cette osmose musicale, étonnante et symbolique, nous mène sur un chemin que Haydn et Mendelssohn ont su embellir de leurs talents réciproques.

Le Trio en do majeur, Hob.XV:27 de Haydn fait l'admiration de Mendelssohn. Il confie en 1838 à son sujet : « les gens n'en revenaient pas d'étonnement qu'une chose aussi belle puisse exister, et pourtant, elle est imprimée depuis longtemps chez Breitkopf ». On retrouve ici l'écriture très Sturm und Drang du compositeur, dont l'intensité dramatique annonce les tourments de l'ère suivante.

Interprété pour la première fois en Europe, le trio A fiery flame, a flaming fire de Michel Petrossian, plein de feu et de passion, fait un parfait parallèle entre Haydn et Mendelssohn.

Le Trio n°1 en ré mineur, op. 49 de Mendelssohn s'affirme par une écriture pianistique très moderne et par sa maîtrise des élans passionnés. On y retrouve les traits caractéristiques de passions et d’héroïsmes du compositeur avec des accents schumaniens prémonitoires.

Programme

  • Joseph Haydn (1732 – 1809)
    Trio en do majeur, Hob.XV:27 | 1797
    Allegro
    Andante
    Finale (Presto)
  • Michel Petrossian (Né en 1973)
    A fiery flame, a flaming fire | 2016
  • Felix Mendelssohn (1809 – 1847)
    Trio n°1 en ré mineur, op. 49 | 1839
    Molto allegro agitato
    Andante con molto tranquillo
    Scherzo (Leggiero e vivace)
    Finale (Allegro assai appassionato)