PanierMon compte
   
jeudi
01
AOÛT
2019
12:30
Entrée libre

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Génération 1810

Aude-Liesse Michel | Piano

Présentation

Dès l’automne de 1835, Felix Mendelssohn s’installe à Leipzig, la ville de Johann Sebastian Bach, et se lie d’amitié avec Robert Schumann. L’influence grandissante de l’art de Bach se fait sentir après le choc douloureux de la mort de son père. Une méditation sur la mort, assez exceptionnelle chez les premiers romantiques allemands, transparaît dans ces pages et notamment dans les Préludes et fugues, op. 35 qui proposent une synthèse de la polyphonie et du style pianistique libre.

En 1834, Schumann se fiance secrètement avec Ernestine von Fricken – Clara était encore une enfant – juste avant que la jeune baronne ne retourne dans sa ville d’Asch. Dès l’année suivante, leurs relations se dégradent par manque d’affinités réelles mais cet amour passager porte un fruit, particulièrement précieux, le Carnaval, op. 9. Intitulé Scènes mignonnes sur quatre notes, ce recueil est en effet réalisé presque entièrement à partir des lettres du nom ASCH, qui se trouvent par le plus grand des hasards être les seules lettres « musicales » du nom de Schumann. Œuvre séduisante, c’est l’une des plus brillantes et variées en ce que qui concerne l’écriture instrumentale. L’une des pièces porte le nom de Chopin pour lequel Schumann avait une grande admiration.

Les Études de Chopin sont toutes écrites dans un but précis, traitant d’une ou plusieurs difficultés techniques mais à chaque fois prétextes à un déploiement de sonorités splendides, pleines de poésie. Elles constituent une grande évolution pour la technique pianistique.

Enfin, Aude-Liesse Michel a volontairement choisi d’associer Thierry Escaich aux compositeurs cités précédemment, dans le sens où lui-même, en plus d’être un compositeur reconnu, est un grand pianiste de son époque. La pièce Jeux de doubles est un bel hommage à la virtuosité pianistique et aux multiples possibilités sonores de l’instrument, utilisé ici comme un véritable orchestre.

Programme

  • Felix Mendelssohn (1809 – 1847)
    Prélude et fugue n° 5 en fa mineur, op. 35 | 1832 – 1837
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Étude n°6 en mi bémol mineur, op. 10 | 1829 – 1832
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Étude n°12 en ut mineur, op. 25 | 1832 – 1836
  • Thierry Escaich (Né en 1965)
    Jeux de doubles | 2001
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Étude n°7 en ut dièse mineur, op. 25 | 1832 – 1836
  • Robert Schumann (1810 – 1856)
    Carnaval, op. 9 | 1835
    Préambule
    Pierrot
    Arlequin
    Valse noble
    Eusebius
    Florestan
    Coquette
    Réplique
    Papillons
    Lettres Dansantes
    Chiarina
    Chopin
    Estrella
    Reconnaissance
    Pantalon et Colombine
    Valse allemande
    Paganini
    Aveu
    Promenade
    Pause
    Marche des Davidsbündler contre les Philistins