PanierMon compte
   
samedi
14
OCTOBRE
2017
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

À vents coureurs

Quintette Akébia

Présentation

Influencés à la fois par leurs terres d’origine respectives et leurs voyages à travers le monde, les compositeurs de ce programme transmettent à travers leur musique leur goût de la découverte : laissons-nous porter au gré des vents !

Wolfgang Amadeus Mozart nous emmène dans un monde symbolique et imaginaire avec La Flûte enchantée, K. 620. Un courant nous porte ensuite à la découverte du Nouveau Monde recherché et chéri par Antonín Dvoràk. Puis les vagues nordiques de Car Nielsen nous bercent avant de se soustraire au monde teinté d’humour - franc, noir ou satirique - de Paul Hindemith.

« Le vent laisse d’étranges traînées sur le quai de nos certitudes » - H.F. Thiéfaine

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791)
    La Flûte enchantée, K. 620 (extrait, transcription) | 1791
    Ouverture
  • Antonín Dvořák (1841 – 1904)
    Quatuor à cordes n° 12 en fa majeur, op. 96 « Américain » (extrait, arrangement par David Walter) | 1893
    Allegro ma non troppo
    Lento
    Molto vivace
    Finale (Vivace ma non troppo)
  • Entracte

  • Carl Nielsen (1865 – 1931)
    Quintette, op. 43 | 1922
    Allegro ben moderato
    Menuet
    Prelude (Adagio) - Theme and variations (Un poco andantino)
  • Paul Hindemith (1895 – 1963)
    Kleine Kammermusik, op. 24 n°2 | 1922
    Lustig (Mäßig schnelle Viertel)
    Walzer (Durchweg sehr leise)
    Ruhig und einfach (Achtel)
    Schnelle Viertel
    Sehr lebhaft