PanierMon compte
   
dimanche
05
NOVEMBRE
2017
12:30

Adresse

Eglise Saint Louis en l’Ile 19 rue Saint-Louis en l’Ile
75004 Paris

Joyaux de l'orgue allemand

Gabriel Bestion de Camboulas | Orgue

Présentation

Outre leur origine germanique, plusieurs points relient les trois compositeurs de ce programme. Tous d'abord, ils sont imprégnés d'une même culture protestante, qui influe sur une écriture chorale, comme le montre l'introduction de la Sonate n°5 en ré majeur, op. 65 de Mendelssohn. De plus, ils maitrisent les formes musicales allemandes, alternant fantaisies improvisées et polyphoniques construites, comme on l'entend dans le Prélude en mi mineur de Bruhns.

Mais regrouper ces œuvres sous le thème de la musique baroque allemande est à la fois juste et insuffisant. S'il est vrai que ces musiques sont unies par certaines caractéristiques similaires, elles sont néanmoins nourries par des inspirations extérieures diverses.

Les trois compositeurs représentent trois générations successives. Bruhns demeure le plus ancien, héritant de la tradition de Buxtehude, issue du siècle précédent. Bach est à la fois le pilier de l'époque baroque allemande mais aussi la synthèse d'autres styles tels que l'art italien comme le montre son Concerto en ré mineur, BWV 596, magnifique transcription du Concerto RV565 de Vivaldi. Cependant, à plusieurs reprises, le génie de Bach l'amène à créer de nouvelles formes, telles que ses sonates en trio pour orgue dont la destination d'origine est uniquement un entrainement musical domestique, mais ô combien sublimé dans sa réalisation. Enfin, Mendelssohn est le plus jeune des trois, orientant le discours musical vers le romantisme en ce début du XIXe siècle.

Programme

  • Nicolaus Bruhns (1665 – 1697)
    Prélude en mi mineur
  • Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
    Sonate en trio en sol majeur, BWV 530 Vivace
    Lento
    Allegro
  • Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
    Concerto en ré mineur, BWV 596 d'après le Concerto pour deux violons et violoncelle, RV 565 de Vivaldi Sans indication de tempo
    Grave
    Fuga
    Largo e spiccato
    Sans indication de tempo
  • Felix Mendelssohn (1809 – 1847)
    Sonate n°5 en ré majeur, op. 65 Andante
    Andante con moto
    Allegro maestoso